Au-delà de la prévention et de la gestion des catastrophes et crises alimentaires à travers la mise en œuvre d’un certain nombre d’activités en direction des populations vulnérables, le Dispositif joue également un rôle d’alerte sur une situation donnée, de pourvoyeur d’informations sur le domaine, d’animateur pour une sensibilisation large sur les problématiques traitées.

Dans le cadre de son mandat d’alerte et de prévention, des enquêtes sur la vulnérabilité des ménages sont régulièrement conduite, qu’elles soient d’ordre structurel ou conjoncturel. Les résultats publiés sous forme de rapport son débattus publiquement et diffusés largement. Entre deux exercices, des bulletins périodiques sur l’évolution de la situation alimentaire, nutritionnelle, pastorale et des risques de catastrophes sont élaborés avec l’ensemble des équipes et avec, le plus souvent l’implication de certains partenaires.

Aussi, pour une meilleure visibilité de ces actions, le DNPGCA diffuse régulièrement un bulletin d’information et met régulièrement à jour son site web.

Dans son rôle de coordination et de centralisation des besoins, le Dispositif convoque régulièrement des rencontres et publie autant que faire se peut les résultats de celles-ci avec pour objectif un partage optimum de l’information. Les plans de soutien aux populations, les plans de contingence dans leur volet sécurité alimentaire et nutritionnelle sont de fait régulièrement partagés. Enfin, de nombreuses évaluations sont mises en œuvre dans le but de déterminer effectivement l’impact et les effets de la réponse du Dispositif donnée aux bénéficiaires. Dans une dynamique de capitalisation des bonnes pratiques, de reconnaissance des leçons apprises et de partage d’expérience, le Dispositif met également tout en œuvre pour faciliter l’organisation de ces rencontres thématiques et la diffusion de ces résultats.

Le Dispositif participe également, en tant que structure opérationnelle aux réflexions conduites par le Gouvernement du Niger sur des thématiques aussi large que la politique nationale pour la réduction des risques et catastrophes, la mise en place d’une politique de filets sociaux au Niger ou encore sur l’évaluation et la prise en considération de l’insécurité alimentaire chronique.

La mission principale du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires (DNPGCA) est la prévention, l’atténuation, la gestion et le relèvement précoce des incidences des crises affectant les populations nigériennes.

De façon spécifique, le Dispositif a pour principales missions :

-                 D’informer et de communiquer sur la situation alimentaire, pastorale et nutritionnelle, y compris en matière de filets sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle ;

-                 D’élaborer des stratégies de prévention, de réduction des risques, d’atténuation, et de gestion des crises alimentaires, nutritionnelles et pastorales ;

-                 De contribuer à la mobilisation et à la gestion des fonds d’urgence alimentaire ;

-                 De coordonner et suivre la mise en œuvre de ces stratégies ;

-                 D’assurer la cohérence et l’efficacité des actions à court et moyen termes visant l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la réduction de la vulnérabilité chronique et la résilience des populations ;

-                 De mener des interventions de court et moyen terme de prévention, d’atténuation et de gestion des crises alimentaires, nutritionnelles et pastorales et enfin

-                 De faciliter la concertation et le plaidoyer.

Aller au haut